Archives du mot-clé risques auditifs

Les oreilles sous haute surveillance !

L’association Avenir Santé peut vous apporter une solution pour faire face aux problèmes auditifs ! 

Nous vous proposons une petite vidéo de présentation :

L’été arrive, les festivals et les concerts aussi ! Pour éviter les risques auditifs Avenir Santé peut intervenir sur vos événements pour vous transmettre des informations mais également pour mettre à disposition de votre public des bouchons d’oreille et des casques pour les enfants !

N’hésitez pas à contacter nos équipes !
Coordonnées en fonction du lieu de votre événement : www.avenir-sante.com

Protégez vos oreilles, protégez les oreilles des festivaliers ! ? Et n’oubliez pas : « A force d’écouter la musique trop fort > on finit par l’entendre à moitié ! »

 

Journée Nationale de l’Audition

Le 9 mars, c’est la 20ème édition de la journée nationale dédiée à ces organes qu’on ne ménage pas vraiment : nos oreilles (et plus globalement le système auditif).

Alors pour éviter acouphènes, hyperacousie et toutes les autres sensations désagréables qui peuvent dégrader l’existence et la santé, on vous rappelle le deux règles de bases dans l’organisation de vos événements :

  • Le niveau de pression acoustique autorisé dans la salle ne doit pas dépasser les 105 dB(A) moyen et 120 db(A) au maximum. Pour toute transgression l’amende peut monter tout de même jusqu’à 1500 euros et peut vous conduire à une fermeture administrative…
  • On pense au voisinage qui n’a pas forcément demandé à profiter de la fête dans leur salon au milieu de la nuit

En plus, même à 105 dB(A), l’oreille elle n’est pas vraiment fan. En effet, il suffit d’écouter une musique à cette puissance pendant 1min30 pour commencer à détériorer son audition…

Pas de panique ! Si vous souhaitez vous protéger et protéger vos fêtards, vous trouverez ici tous les conseils pour limiter les risques d’une telle exposition !

Vous pouvez commencer par proposer des bouchons d’oreilles à l’entrée de votre événement, ils diminuent d’environ 20dB la pression sonore. Mais attention, seulement s’ils sont installés correctement ! Comme on est sympa, on vous donne même quelques conseils :

COMMENT METTRE EN PLACE SES BOUCHONS D'OREILLES (1)

Si vous pensez déjà tout savoir sur le sujet on vous propose un petit quizz pour finir en beauté 😉

Risques auditifs

La musique et le bruit peuvent endommager l’oreille s’ils sont consommés de manière inadaptée :

  • Trop fort
  • Trop longtemps (même à faible volume, la musique écoutée trop longtemps peut « user » les cellules)
  • Dans de mauvaises conditions  (sous l’emprise de substances, les réflexes auditifs sont amoindris et la protection naturelle de l’oreille aussi)
  • De mauvaise qualité (ex : MP3)
Les effets  (lors d’une exposition inadaptée)
  • Acouphène : un bourdonnement,  sifflement ou même un tintement ressenti dans le crâne ou dans l’oreille, d’un seul côté ou des deux, dont la durée peut aller de 24h à une vie entière.
  • Perte auditive : perte partielle ou totale du sens de l’ouïe par le biais de la dégradation des cellules ciliées.
  • Hyperacousie : hypersensibilité de l’ouïe à certaines fréquences dont le niveau d’intensité seuil varie d’une personne à l’autre
Comment limiter les risques ?

Par le biais d’une consommation responsable :

  • Pas trop fort : 85dB maximum
  • Pas trop longtemps : 8heures à 85dB, 2h30 à 90dB, 15 min à 100dB, 5 min à 105dB, sans danger.
  • De bonne qualité : en privilégiant les formats de fichiers non compressés afin de pouvoir les apprécier à un volume raisonnable.
  • En se protégeant : Portez des bouchons d’oreille (diminue d’environ 20 dB) et casque anti-bruit (diminue d’environ 30dB). Les bouchons d’oreille sont efficaces s’ils sont utilisés correctement. Leur mode d’utilisation est simple : il suffit de les écraser entre les doigts et de les introduire dans le conduit de l’oreille. Une fois en place, ils se dilatent et font efficacement écran au bruit. Les aigus sont plus atténués que les graves.
  • Dans de bonnes conditions : en limitant l’exposition à trop fort volume ou trop longtemps sous l’effet de substances réduisant les réflexes.
En soirée ?
  •  Faîtes des pauses  (10 min toutes les heures  ou 20 min toutes les 2h),
  • Évitez de vous coller aux enceintes (c’est l’endroit où le son est le plus dangereux),
  • Tenez compte de votre état de fatigue : vos oreilles sont fragilisées lorsque vous êtes fatigué.
La réglementation

L’exploitant d’un établissement doit réaliser une étude d’impact des nuisances sonores (c’est-à-dire évaluer le niveau sonore de ses locaux) : le niveau de pression acoustique ne doit pas dépasser 105 dB(A) moyen et 120 dB au plus élevé. Il doit aussi veiller à ce que la diffusion de la musique n’engendre pas de nuisances sonores excessives pour le voisinage. Le dépassement des niveaux acoustiques tolérés et le défaut d’étude d’impact des nuisances sont sanctionnés d’une amende pouvant atteindre 1.500 €, voire d’une saisie du matériel et d’une fermeture administrative. Décret 98-1143 du 15 décembre 1998

« L’organisateur prend l’engagement de veiller à ce que la diffusion de la musique n’engendre pas de nuisances sonores excessives pour le voisinage. » Arrêté du 3 mai 2002

Petit quiz

Résultat :  

Votre résultat :  

Faites la fête, faites la musique !

Le 21 juin est le jour de l’année le plus long dans l’hémisphère sud, c’est un jour symbolique de solstice d’été. C’est pour cela qu’à cette occasion, et ce depuis 34 ans maintenant, nous célébrons la Fête de la Musique en France, mais aussi dans plus de 120 pays des 5 continents.

Cette fête universelle est donc l’occasion de sortir entre amis ou en famille et de profiter des premières belles soirées d’été. Mais il ne faudrait quand même pas oublier de rester prudent et de faire attention à soi.

Comme vous le savez, faire la fête ne doit pas être synonyme d’abus. Au contraire pensez à surveiller et à gérer vos consommations ou celles de vos proches (espacer vos consos, boire de l’eau, ne pas faire de mélange…), la fête n’en sera que plus folle !! –>

Les bouchons d’oreilles pourrons également être vos fidèles compagnons de soirée pour ne pas rentrer chez vous avec des acouphènes ou bourdonnements désagréables. Il suffit de les mettre en peu en avance et ils ne vous dérangerons absolument pas pour profiter du bon son.

Et bien sûre, privilégiez les transports en communs ou pensez à choisir votre SAM avant de partir si vous comptez consommer au cours de la soirée.

Bon, on vous fait confiance ! Profitez de votre soirée et soyez RES-PON-SABLE ^^

———————————————————————————————————————————–

Le mot de la Ministre de la Culture et de la Communication :

« Cette année tout particulièrement, la Fête de la Musique est un manifeste pour le passement de nos peurs, la lutte contre la division, parce que « la musique est plus forte » que ceux qui voudraient la faire taire. » [Audrey Azoulay]

L’audition, il faut y faire attention : Ce n’est pas un poisson d’avril !!

C’est bien connu, le 1er Avril c’est LE jour pour faire des blagues à ses amis, sa famille, ses collègues… bref, à qui vous voulez !! Mais faire des blagues si personnes ne vous entend, on est bien d’accord, c’est moins rigolo …

Et oui, faire attention à son audition, c’est loin d’être un poisson d’avril.

Malheureusement, bien des choses peuvent endommager votre audition, et la surexposition à la musique et au bruit en fait partie.

Alors chers organisateurs, n’oubliez pas qu’il existe des règles concernant le niveau sonore autorisé dans la salle où se déroule votre évènement : le niveau de pression acoustique ne doit pas dépasser 105 dB(A) moyen et 120 dB au plus élevé. En cas de non respect, vous pourriez être sanctionné d’une amende d’un maximum de 1500 euro et les fêtards pourraient repartir avec des acouphènes, une hyperacousie ou pire… Alors pensez à tester le niveau sonore pour que tout se passe bien, on vous fait confiance =)

Si des participants à vos évènements se plaignent d’une gène persistante au niveau de leurs oreilles,  type bourdonnement, sifflement ou hypersensibilité, il est conseillé de les diriger vers les urgences. Pour + d’infos c’est ici !

Aussi + de conseils concernant la réglementation et les nuisances sonores

Et si vous voulez tester vos connaissances concernant les risques auditifs, il vous suffit de suivre ce lien : http://bit.ly/1LH2eve