Archives du mot-clé conduite

La créativité étudiante au service de la sécurité routière !

La sécurité routière nous a habitué à différents styles en matière de prévention : peur, humour, absurde… Cette année, en Auvergne-Rhône-Alpes, la préfecture a fait appel à ses jeunes talents étudiants en école de communication afin de réaliser des spots de prévention en direction d’autres étudiants !

Alors qu’en France les décès sur la route sont la première cause de mortalité chez les 18-24 ans (et que 25% des conducteurs de 18 à 34 ans impliqués dans un accident mortel avaient trop bu), plusieurs thématiques ont été développées par leurs créateurs. Celles-ci sont en rapport avec les facteurs concernant le plus ce public jeune. L’insouciance, l’amitié, les fêtes, les consommations de produits divers et variés, autant d’idées qui se retrouvent dans ces poignantes vidéos ! On vous laisse apprécier 2 de celles-ci :

Tout gâcher

Une rencontre, une histoire, des soirées, jusqu’au moment où…

Il y a des choses que l’on oublie jamais

Quand l’insouciance laisse des traces…

Bravo à ces étudiants pour leur créativité ! Ces images ne peuvent laisser indemne…

Parce qu’un rappel ne fait de mal à personne, n’oubliez pas qu’à 0,5 g/l de sang (la limite de conduite autorisée) le risque d’accident est multiplié par 2.

A 1,2 g/l, soit environ 4-5 verres d’alcool, c’est multiplié par 35

La meilleur solution reste donc toujours de rester dormir sur place et attendre que l’alcoolémie diminue 😉

Alcool au volant

Présent dans près d’1/3 des accidents mortels en 2015, l’alcool est l’une des principales causes de mortalité sur les routes de France. Face à ce constat, les associations Prévention Routière et Attitude Prévention ont conduit une grande enquête pour connaître les habitudes de consommation d’alcool des Français et leurs modes de déplacement lors de sorties festives. Menée au niveau national et régional, l’étude révèle une prise de risque encore trop élevée.

Quelques données de l’enquête :

  • 68 % des Français sortent au moins une fois par mois.
  • Lors de leurs sorties festives, 86 % des Français consomment de l’alcool (vin, bière,
    champagne, alcools forts…), avec une moyenne de 3,1 verres.
  • Près d’1 Français sur 3 (30 %) déclare avoir déjà conduit en pensant avoir dépassé la limite légale.
  • 28 % des Français sont déjà montés dans un véhicule alors qu’ils estimaient que le
    conducteur avait dépassé ce taux.
  • Seuls 4 Français sur 10 (39 %) savent que le taux maximal autorisé pour
    conduire est de 0,5 g/l de sang et 57 % connaissent la limite de 2 verres.
  • Afin de ne pas dépasser cette limite légale et d’éviter les accidents, les Français prévoient des dispositions particulières. Malheureusement, 69 % envisagent parfois des solutions qui ne sont pas fiables, voire inefficaces, comme limiter sa consommation d’alcool (42 %), boire de l’eau ou du café (21 %), attendre un moment avant de reprendre la route (19 %) ou conduire lentement (9 %).

Chers organisateurs, afin d’informer vos convives des risques liés à la consommation d’alcool, mais également des risques routiers, rendez-vous sur nos onglets :

N’hésitez pas à consulter également les 10 étapes essentielles pour organiser sa soirée et la réglementation en vigueur. Vous pouvez également trouver des informations auprès des structures présentes dans votre département et suivre la formation « monte ta soirée ».

Dispositifs audio en conduisant et abaissement du taux d’alcool limite

 

A partir de mercredi prochain (1er juillet 2015) il sera désormais interdit à tous les conducteurs (de voiture, de camion, de moto, de cyclo ou de vélo) de porter à l’oreille tout dispositif susceptible d’émettre du son (conversations téléphoniques, musique, radio).

En voiture, utilitaire, poids lourd (…) : les casques audio, les oreillettes (y compris Bluetooth), ainsi que le téléphone tenu à la main seront interdits. Les dispositifs intégrés au véhicule sont autorisés.

A deux-roues motorisé : le téléphone coincé dans le casque et les oreillettes (y compris Bluetooth) seront interdits. Les dispositifs intégrés au casques ont autorisés. 

A vélo : le téléphone tenu à la main et les oreillettes (y compris Bluetooth) seront interdits.

Sanctions prévues : 135 € d’amende et la perte de 3 points sur le permis de conduire sont prévus en cas d’infraction.  

 

De plus, le taux d’alcool autorisé sera désormais de 0,2 g/l pour tous les permis probatoires.

La réglementation s’applique à tous les jeunes conducteurs pendant :

– 3 ans après l’obtention du permis ;

- 2 ans si celle-ci est précédée d’un apprentissage par conduite accompagnée.

Sanctions prévues : 135 € d’amende, retrait de 6 points sur leur permis et immobilisation du véhicule.

Source : http://www.securite-routiere.gouv.fr