Archives du mot-clé alcool

Sécurité routière 2018 : un bilan positif grâce à vous !

 

En 2018 la mortalité routière a baissé de 5.5 % par rapport à 2017 et 0.3 % par rapport à 2013, jusqu’alors meilleure année de référence.

Si la mortalité baisse sur les routes c’est que les Français prennent conscience des dangers mais aussi font attention à leur consommation de drogues.
Mais c’est aussi grâce à vous, organisateurs, grâce à toutes les démarches de prévention/réduction des risques que vous vous efforcez de mettre en place sur vos événements pour qu’ils soient toujours plus responsables ! Alors félicitation à vous aussi !

Selon les estimations provisoires de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 3 259 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine en 2018.
C’est encore beaucoup …

Alors nous vous proposons de voir/revoir quelques conseils présents sur cette boite à outils en ligne : 

Et quand est-il des accidentés :

On compte pour l’année 2018 : 2 813 accidents corporels en moins, 3 950 personnes blessées en moins et 6 868 personnes hospitalisées en moins ! C’est bien !… Mais nous pouvons encore réduire ces chiffres pour cette année 2019 !

N’hésitez pas à proposer des éthylotests à nos conducteurs et pensez aux alternatives de transports (taxi, navette, covoiturages et notre ami SAM…) si besoin ! Vous pouvez vous fournir en matériels de prévention auprès des structures ressources proche de chez vous !

Et quand est-il de la réglementation ?

La nouvelle mesure du 1er juillet 2018 sur la limitation de vitesse à 80km/h a aussi eu un impact sur cette baisse. En effet, selon l’ONISR, cette mesure a permis d’épargner 116 vies au cours des 6 derniers mois.

Mais tous cela n’aurai pas été possible sans vous ! Alors on compte sur vous pour continuer vos actions préventives en tant qu’organisateurs et n’hésitez pas à donner des conseils en tant que citoyen responsable !

La créativité étudiante au service de la sécurité routière !

La sécurité routière nous a habitué à différents styles en matière de prévention : peur, humour, absurde… Cette année, en Auvergne-Rhône-Alpes, la préfecture a fait appel à ses jeunes talents étudiants en école de communication afin de réaliser des spots de prévention en direction d’autres étudiants !

Alors qu’en France les décès sur la route sont la première cause de mortalité chez les 18-24 ans (et que 25% des conducteurs de 18 à 34 ans impliqués dans un accident mortel avaient trop bu), plusieurs thématiques ont été développées par leurs créateurs. Celles-ci sont en rapport avec les facteurs concernant le plus ce public jeune. L’insouciance, l’amitié, les fêtes, les consommations de produits divers et variés, autant d’idées qui se retrouvent dans ces poignantes vidéos ! On vous laisse apprécier 2 de celles-ci :

Tout gâcher

Une rencontre, une histoire, des soirées, jusqu’au moment où…

Il y a des choses que l’on oublie jamais

Quand l’insouciance laisse des traces…

Bravo à ces étudiants pour leur créativité ! Ces images ne peuvent laisser indemne…

Parce qu’un rappel ne fait de mal à personne, n’oubliez pas qu’à 0,5 g/l de sang (la limite de conduite autorisée) le risque d’accident est multiplié par 2.

A 1,2 g/l, soit environ 4-5 verres d’alcool, c’est multiplié par 35

La meilleur solution reste donc toujours de rester dormir sur place et attendre que l’alcoolémie diminue 😉

Étudiants & intégration : un guide et une charte !

Pour une intégration responsable des étudiants !

On en parle beaucoup en ce moment dans les médias, avec des drames lors de week-ends d’intégration ou des actes d’humiliation à l’encontre de jeunes étudiant(e)s.

Ces faits, que cela soit dans le cadre d’un bizutage qui ne porterait pas son nom ou lors d’événements festifs, amènent des jeunes à subir ou à commettre des actes humiliants/dégradants ou à consommer de l’alcool de manière excessive. Ils sont bien sûr réprimés par la loi, leurs auteurs risquant de lourdes peines : six mois d’emprisonnement et de 7500 euros d’amende (Article 225-16-1 du Code pénal).

Aujourd’hui, pour lutter contre ces phénomènes violents, le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche diffuse un guide pour accompagner les étudiants dans leurs événements festifs d’intégration.  On trouve, par exemple, à l’intérieur des petits rappels qui ne font de mal à personne sur les conséquences de l’alcool :

« à forte dose, l’alcool entraîne un remodelage des connections entre les neurones qui permet au cerveau de s’adapter à cette consommation, d’en amoindrir les effets et crée un appel à la consommation. »

Bien entendu, il y a aussi des conseils d’organisation de soirées :

« Le stock d’alcool acheté pour la soirée ne doit pas excéder 4 verres standards par personne, pour limiter les risques d’alcoolisations ponctuelles importantes ».

De nombreux bons réflexes à développer pour que l’intégration devienne bienveillante et propice à la réussite et non un rite de passage dégradant et traumatisant 😉

Le rôle de MTS

L’association Avenir Santé, qui a été associée au travail de rédaction du guide, s’engage depuis de nombreuses années auprès des organisateurs d’événements festifs (étudiants) via le projet monte ta soirée qui, on ne le redira jamais assez :

  • Informe les associations étudiantes (et les autres) des lois en vigueur et donne de nombreux conseils pratiques.
  • Forme les bureaux des étudiants ou toute structure qui le souhaite sur l’organisation responsable de temps festifs.
  • Récompense financièrement ceux qui se sont engagés pour la santé de leurs publics !

 

 

Prix MTS : 2000€ supplémentaires grâce à la Ligue !

La Ligue contre le Cancer, association reconnue d’utilité publique, a été créée en 1918. Elle est présente sur tout le territoire national à travers 103 comités départementaux.

Quelles sont ses actions ?

-Financer la recherche en cancérologie, mais aussi soutenir les jeunes chercheurs, labelliser des équipes de recherche

Prévenir et sensibiliser sur le cancer : mobilisation, organisation de dépistages…

Améliorer la qualité de vie des personnes malades et de leur entourage : avec des professionnels et bénévoles au service des malades, grâce à la générosité des adhérents…

Changer les mentalités sur le cancer : informer sur les droits des personnes malades, répondre aux questions éthiques qui se posent sur la maladie, représenter les usagers…

-Mener une lutte à l’international : actions notamment avec les pays francophones en Afrique et en Asie, relations avec des organismes étrangers de lutte contre le cancer.

Pour plus d’infos : www.ligue-cancer.net

Quel rapport avec le prix Monte Ta Soirée ?

Nous vous présentons la Ligue Contre le Cancer parce que, en plus d’être membre du jury depuis de nombreuses années pour le prix Monte Ta Soirée, elle nous remet cette année un prix très spécial.

Quel prix pour Monte Ta Soirée ?

D’une valeur de 2000€, ce nouveau prix exceptionnel récompense les organisateurs d’événements festifs responsables qui ont mis en place des mesures de prévention sur l’alcool. En effet, La Ligue souhaite rappeler que l’alcool est un cancérogène avéré et donc que la consommation abusive d’alcool est un facteur favorisant certains types de cancers (œsophage, foie, seins, cancer colorectal et des voies aéro-digestives supérieures).

Vous êtes une organisatrice ou un organisateur qui met en place une prévention sur l’alcool ?

Alors la participation au prix Monte Ta Soirée peut vous intéresser : tentez de gagner le prix de la Ligue Contre le Cancer en vous inscrivant ici ! Faites vite, la date de clôture des inscriptions est le 21 juin !!

Bonne chance à toutes et à tous !!