Organiser sa soirée

Vous voulez organiser une soirée mais ne savez pas trop comment vous y prendre ? Voici quelques questions à vous poser en amont :

Vous voulez vous amuser :
–   avec des ami.e.s ?
–   avec des connaissances ?
–   avec un public ?

Est-ce une soirée :
–   pour que les gens se rencontrent de façon conviviale ?
–   pour clubber jusqu’au bout de la nuit ?
–   hot de chez hot ?
–   les trois à la fois ?

Vous poser ces questions vous aidera à mieux définir votre évènement (le lieu, le format, les horaires, le public visé…).

Prenez en compte tous ces paramètres avant de vous lancer, car à chaque objectif devra correspondre un moyen de le réaliser !

Vous trouverez sur ce site « Les 10 étapes essentielles pour organiser sa soirée » : elles sont conçues pour vous aider à mener à bien votre projet, qu’il s’agisse de la gestion des consommations, de la sécurité ou de la prévention et de la réduction des risques.

Informer

Qui dit soirée LGBT dit information et messages de prévention/réduction des risques (RDR) adaptés. Vous pouvez dans un premier temps vous renseigner sur les risques sexuels et liés aux consommations de produits psychoactifs afin de transmettre des informations aux fêtards. Il est également possible de se procurer des kits comprenant des documents et du matériel de prévention/RDR auprès de diverses associations. Par exemple, Le Kiosque infos sida et Toxicomanie réalise des dépliants de réduction des risques liés à la sexualité et à la conso de produits psychoactifs destinés au public LGBT :

     ts2      ts3      ts4      ts5      ts6

Tu suces ? #1   Tu suces ? #2   Tu suces ? #3  Tu suces ? #4   Tu suces ? #5   Tu suces ? +

Vous pouvez distribuer ces kits à l’entrée, durant l’événement, à la sortie mais vous pouvez aussi les déposer à côté des toilettes, dans l’espace fumeur, près du bar …Vous avez aussi la possibilité de demander à une association de réaliser une action de prévention/RDR durant l’événement.

Mixte ou pas ?

Selon le public visé, il est important que la communication soit précise. S’il s’agit par exemple d’une soirée 100% gay ou 100% lesbienne, bien l’indiquer évitera des « tensions» à l’entrée de votre évènement (sentiment de discriminations, frustrations…).

Attention à la transphobie ! Ne pas oublier le « T » de LGBT : si la soirée est uniquement gay, les mecs trans y ont leur place, idem pour les filles trans dans une soirée 100% lesbienne car le genre est différent de l’orientation sexuelle.

Illustrations

Ne négligez pas le visuel : éléments abstraits ou personnes ?

Les messages véhiculés par l’image sont très importants pour déterminer le ton et les thèmes de la soirée ainsi que le public visé. Si vous voulez organiser une soirée Drag Queens, un visuel de bear ne sera peut-être pas approprié…

Enfin, à vous d’investir les espaces de communication adaptés à votre public : réseaux sociaux, médias communautaires, forums, diffusion de flyers, publicité via des partenaires, mailing… Et pourquoi pas des jeux concours pour faire gagner des places à votre soirée ?