Définitions

LGBT

LGBT : Lesbiennes, Gays, Bi-e-s, Trans

Ce sigle […] permet de donner de la visibilité et d’inclure dans les communautés d’intérêts les différentes minorités sexuelles (c’est-à-dire les groupes de personnes définies par leurs identités et/ou orientations sexuelles minoritaires).
LGBT est parfois complété par la lettre I pour inclure les personnes intersexuées ou Q pour queer ou en questionnement : LGBTI, LGBTIQ.

L’orientation sexuelle

L’orientation sexuelle est définie comme le désir affectif et/ou sexuel, l’attirance érotique qui peut porter sur les personnes du même sexe (orientation sexuelle homosexuelle) ; sur les personnes de l’autre sexe (orientation sexuelle hétérosexuelle) ou indistinctement sur l’un ou l’autre sexe (orientation sexuelle bisexuelle).

L’identité sexuelle

« Cet aspect important de toute identité est le résultat d’un processus de développement complexe dans lequel les aspects biologiques, l’éducation et les aspects culturels sont en interaction. L’identité sexuelle se compose de l’identité de sexe (le sexe biologique), de l’identité de genre (le sexe psychique, se sentir homme ou femme dans sa tête), du rôle sexuel (l’identification d’une personne avec les rôles, culturellement déterminés, de la virilité et de la féminité) et de l’orientation sexuelle » (Pinxteren T., Tamagne F., Cabinet de la Ministre-Présidente de la Communauté française de Belgique, Combattre l’homophobie – Pour une école ouverte à la diversité, Bruxelles : Ministère de la Communauté française, 2005 : p. 130.).

Transgenre

« Transgenre est un terme générique pour les personnes dont l’identité et l’expression de genre ne sont pas conformes aux normes et aux attentes traditionnellement associées au sexe qui leur a été assigné à la naissance. Une personne transgenre peut s’identifier elle‐même comme étant transgenre, personne de sexe féminin, personne de sexe masculin, femme trans, homme trans, transsexuelle, hijra (Inde), kathoey (Thaïlande), waria (Indonésie) ou l’une des nombreuses autres identités transgenres, et peut exprimer son genre sous des formes masculines, féminines et/ou androgynes très variées. » (In Prévention et traitement de l’infection à VIH et des autres infections sexuellement transmissibles chez les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes et chez les personnes transgenres.Recommandations pour une approche de santé publique, OMS, 2011.)

La discrimination

La discrimination peut être définie comme « toute forme de distinction, d’exclusion ou de restriction arbitraires à l’égard d’une personne, en fonction d’une caractéristique inhérente à cette personne ou perçue comme appartenant à un groupe particulier ».
Les violations des droits humains fondamentaux, dues à la stigmatisation et à la discrimination, peuvent aggraver l’impact du VIH, accroître la vulnérabilité des HSH par rapport au VIH et faire obstacle aux ripostes positives à l’épidémie.
Plus d’info’ : SOS homophobie

Source :