5. prévoir une alimentation locale et durable

Un des éléments essentiels pour entrer dans le cadre d’une alimentation durable c’est avant tout s’appuyer sur une filière agricole locale tout en s’adaptant aux produits de saison. On limite ainsi l’émission de gaz à effet de serre liés au transport et en plus on dynamise son territoire 😉 Vous pouvez aussi privilégier des produits labellisés bio ou issus du commerce équitable.

Dans la même idée et toujours autour de l’alimentation, voici quelques idées à développer pour votre projet :

  • Faites appel à des restaurateurs qui proposent la même démarche éco-responsable que vous
  • Évitez les emballages unitaires en achetant en grand volume (boisson en fût par exemple) tout en gérant au mieux les quantités pour éviter tout gaspillage
  • Bannissez les bouteilles d’eau et proposez des gourdes/bidons réutilisables
  • En ce qui concerne la vaisselle :
    • Proposez un système « d’autowash » aux bénévoles en utilisant de la véritable vaisselle en dur qui sera lavées et réutilisées tout au long de l’événement/système de consigne pour le public
    • Incitez le public à apporter ses propres couverts réutilisables
    • Utilisez de la vaisselle biodégradable et compostable
    • Prévoyez des gobelets réutilisables (et pourquoi pas préventif ?) consignés que vous pourrez personnaliser avec des messages éco-responsables : « Avec ce verre, vous permettez d’économiser 300g de déchets non-recyclables »
  • Pour le nettoyage, utilisez des éponges microfibres, des produits d’entretien éco-labellisés et/ou naturels (savon noir, savon de Marseille, bicarbonate, vinaigre blanc…)