1. choisir le lieu

La règle numéro un est de respecter au maximum le site notamment la faune et la flore tout en limitant l’impact lié à la circulation et aux infrastructures. Il faudra d’ailleurs veiller au nettoyage minutieux du lieu après votre départ.

Avec des déplacements raisonnés

La consommation d’énergie liée aux transports représente 1/3 des consommations d’énergie en France dont 80% est effectué sur la route (ADEME, 2016). Il semble donc indispensable de promouvoir sur votre événement la limitation des modes de transports les plus polluants au profit de transports alternatifs. En plus de réduire l’émission des gaz à effet de serre, vous améliorerez aussi l’environnement sonore des riverains en évitant le balai incessant des voitures et camions !

Pour cela, voici quelques astuces :

  • Choisissez un site facilement accessible en transport en commun et simplifié pour les piétons.
  • Informez le public sur les différents itinéraires existants grâce à des plans d’accès (à pied, à vélo…).
  • Créez un système de navettes entre les gares/arrêts de bus les plus éloignés.
  • Encouragez le covoiturage en permettant la mise en relation des fêtards via la page du site internet, vos réseaux sociaux, ou via des sites partenaires de covoiturage.
  • Mettez en place des tarifs avantageux pour les usagers des bus, des vélos, de leurs pieds… ou offrir des bons de réductions pour des goodies, des consos à ceux qui possèdent des tickets de bus ou de train.
  • Prévoyez des vélos (par exemple en location) pour se déplacer sur le site de l’événement se déroule sur un lieu vaste.
Avec des structures éco-construites :

Que ce soit en intérieur avec un bâtiment « en dur » ou en extérieur avec des stands que vous aurez vous-même conçu, de nombreuses actions sont possibles pour limiter l’impact sur l’environnement.

Si votre événement à lieu dans une salle, privilégiez un bâtiment éco-respectueux en énergie (éclairage basse conso, équipé d’énergies renouvelables..), en eau (WC double chasse, robinet automatique économes, récupération des eaux de pluie…) et qui dispose de tri sélectif.

Que ce soit en intérieur ou en extérieur, à vous de jouer au niveau des décors et du mobilier :

  • En louant directement le matériel nécessaire sur place. Cela évite des émissions de CO2 liées aux transports.
  • En fabriquant les stands avec des matériaux réutilisables, recyclés ou récupérés. Vous pourrez ensuite contacter des sociétés locales pour qu’elles viennent les récupérer à la fin de l’événement et puissent les recycler ou les conserver pour une future manifestation !
  • En favorisant des structures démontables plus faciles à stocker si vous ne souhaitez pas vous en séparer.